comment faire face aux circonstances difficiles?

Bonjour,
Accepter ses problèmes, les circonstances difficiles: faciles à dire me direz-vous mais moins facile à faire. Et, vous aurez raison. Mais tout comme savoir regarder le verre à 1/2 plein, plutôt que son coté à 1/2 vide s’apprend, faire face aux événements difficiles, afin de les mettre en perspective et trouver une solution adaptée aux circonstances, s’apprend aussi. Si vous le faites, vous subissez moins ce qui vous arrive; vous ne vous situez plus en victime; et en agissant vous  mobilisez au mieux toutes vos ressources intérieures.  De plus, en cessant de faire la politique de l’autruche quand des événements désagréables surviennent, vous  vous enracinez dans le présent et ne passez plus à coté de vos vies. Alors n’attendez plus, et faites de chaque instant, des moments de paix intérieure et de sérénité.

« Tout ce qui vient à vous, vient à vous parce que vous l’avez attiré. Tout ce qui vient à vous, vient à vous comme un défi et comme une opportunité pour progresser. Vous n’avez pas le pouvoir de faire disparaître le malheur mais vous avez celui d’accueillir la souffrance. En procédant ainsi, celle-ci cesse d’être douloureuse, et le visage du monde change. Il n’y a plus d’épreuves, il n’y a que des bénédictions. Tout concourt au bien de ceux qui sont engagés sur le chemin de la Libération. Tout sans aucune exception. »
Swami Prajnanpad
th
Nos souffrances psychiques et affectives sont liées à nos émotions conflictuelles : la colère, la haine, l’ignorance, le désir non canalisé, l’orgueil, le mensonge, les vues incorrectes. Les jugements qui en découlent transforment facilement et rapidement tout incident, aussi minime soit-il, en problème plus ou moins important. C’est le jeu de l’ego. Il s’amuse avec nous. Il allume le lance-flammes qu’est notre peur de souffrir et incendie en un instant toutes nos émotions et nos réactions. Craignant que tout s’embrase en nous, redoutant toute forme de souffrance, nous adhérons alors, sans attendre, à la vision erronée de la réalité qu’il propose. Dès lors, il a gagné. Aussi, si vous souhaitez éviter que des orages émotionnels explosent en vous, vous devez d’abord comprendre que, très souvent, l’origine de vos problèmes est due à des perceptions faussées, déformées, altérées de la réalité. Cela étant posé, vous devez ensuite vous souvenir que deux émotions opposées ne peuvent coexister. Vous ne pouvez pas éprouver au même moment de l’amour et de la haine pour vous-même ou pour autrui. C’est l’un ou l’autre, ou l’un et l’autre alternativement. Mais pas les deux en même temps. Motivé par votre bien-être intérieur et par celui des autres, vous pouvez donc choisir de remplacer une émotion négative par un ingrédient qui la neutralisera, l’amour, la patience, la tolérance, la compassion, la générosité. Enfin souvenez-vous, travailler sur son Esprit ne signifie pas : je vais lutter contre mes tendances avec force, violence, haine, mais accepter ce que vous êtes, et ce qui se présente dans l’instant. Au début, c’est un peu douloureux puisque vous avez l’habitude de vous juger et de vous mésestimer, mais au fur et à mesure que vous progressez sur cette voie de réconciliation avec vous-même, vous éprouvez un immense soulagement à vivre les choses autrement. L’essentiel est donc d’avancer, étape par étape, dans la non-violence vis-à-vis de vous-même et des autres.

Exercice :
Visualisez-vous sous la forme d’un cosmonaute en train de flotter sur la lune en regardant la terre. Grâce à votre vision holistique de la situation, vous avez le sentiment d’occuper tout l’espace devant vous. Vous vous laissez flotter, c’est très agréable, vous vous sentez libre. Examinez maintenant en détail une situation que vous jugez douloureuse. Est-elle bonne ou mauvaise pour vous ? Pour quelles raisons ? Observez consciemment ce que vous pouvez définir comme étant le comportement de votre ego, ses projections, ses peurs, ses attentes. Comment il réinterprète une situation somme toute banale pour amplifier et déformer vos sentiments. Examinez les conséquences sur vous et vos proches de ces émotions. Avez-vous l’impression que, dans les mêmes circonstances, une autre personne aurait réagi comme vous ? Sans doute non, pour quelles raisons ? Si vous ne parvenez pas à adopter le point de vue d’une personne extérieure, et que vous éprouvez de la tristesse et une souffrance qui vous semblent insurmontables, imaginez alors toutes ces sensations sous la forme d’une fumée noire que vous expulsez de votre cœur. Elle s’éloigne dans le ciel devant vous et se fond dans le soleil. Au fur et à mesure que vous vous videz de ces énergies négatives, votre tristesse et vos angoisses diminuent. Grâce à cette méthode, quand vous observerez à nouveau la situation, même si elle est vraiment difficile à vivre, vous le ferez sans jugement intempestif et avec plus de justesse.

Belle route.

Soyez heureux et faites en profiter les autres

images (4)

1 réflexion sur “comment faire face aux circonstances difficiles?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.