S’efforcer de s’engager au quotidien à changer et participer à rendre le monde plus lumineux…

bonjour à tous,
images (3)
« Quand vous méditez sur l’attention en un point, la tâche de l’esprit est d’observer les réactions engendrées par toutes les stimulations sensorielles ou mentales qui se présentent à lui. Toutes convergent vers l’esprit. Si on concentre toute son attention sur l’esprit et seulement sur l’esprit, on arrive à comprendre et à percevoir clairement comment fonctionnent les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps, ainsi que l’esprit et toutes ses productions. Plus votre observation est profonde, plus la connaissance qui en émerge est claire. » Ajahn Chah

Toutes les expériences de la vie courante, déjeuner, diner, travailler, marcher, conduire, faire ses courses, peuvent-être l’occasion de changer, de se transformer, en apprenant à demeurer présent à la réalité lumineuse du moment et en s’efforçant de ne pas s’attarder et de ne pas saisir, ce qui se passe dans le corps, dans l’esprit ou dans l’environnement immédiat. Car, comme le disait le grand neurologiste Francisco Varela : « L’attention est comme un muscle, il nous faut apprendre à l’exercer. Contrairement à une idée reçue, l’attention peut se travailler. »
Les sons sont un formidable support de méditation. Il y en a à foison autour de vous. Qu’ils vous agacent, vous distraient, vous soient indifférents, ne cherchez ni à les chasser, ni à les analyser, prenez-en conscience, concentrez-vous dessus, et lâchez-prise. Procéder ainsi, plusieurs fois par jour, vous aidera à développer votre attention et votre concentration ;

Exercice :
Au début, assis ou allongé confortablement, les yeux fermés, concentrez-vous sur les bruits que vous percevez. Certains sont proches, d’autres plus éloignés. Certains sont agréables, d’autres déplaisants, agaçants, insupportables. Quels qu’ils soient, ne vous arrêtez pas à ce qu’ils sont. Ils sont soumis à l’impermanence, vont et viennent, sont amenés à disparaître. Qui plus est, vous les aurez totalement oubliés demain.
Si certains bruits vous énervent, vous crispent particulièrement prenez-en note mentalement, puis  essayez d’entrer en contact avec eux, avec patience, tolérance et tendresse. Comme vous le feriez avec un enfant turbulent. Pour vous y aider,  songez qu’ils sont voués à disparaître, qu’ils ne vous affectent en rien en réalité, et lâchez-prise. Si vous n’y parvenez pas, revenez à votre respiration.
Poursuivez ensuite l’exploration des sons qui vous entourent, sans chercher à les identifier, sans vous fixer dessus, sans les juger. En les écoutant simplement.
Si certains  vous plaisent particulièrement, constatez  sans vous y attarder, leur nature, leur chaleur, leur douceur. Faites de même avec ceux qui vous importunent. Et, notez la différence qui existe entre ces différentes catégories.
Poursuivez l’exercice quelques minutes.
En vous efforçant à ne pas vous attacher à un son agréable ou pas, vous apprenez sans même vous en rendre compte à accepter plus facilement les sons qui vous entourent et les voix des personnes que vous côtoyez. Certains individus vous agacent et leur voix vous insupporte. D’autres vous touchent et leurs voix vous attendrie. C’est normal. Il est rare que l’on aime la voix d’une personne que l’on déteste ou que l‘on craint. D’où l’importance de cette pratique que vous pouvez étendre aux voix dès que vous vous sentez prêt. Procédez comme avec les sons. Ancrez-vous dans votre corps grâce à la respiration consciente et restez ouvert, sans les juger, aux énergies des personnes qui vous entourent.
Cette manière de prendre soin de vous et de l’autre, vous construit tout en vous procurant une grande détente intérieure. Ce qui facilite vos relations aux autres.
téléchargemexxxxxxxxxnt (4)
Astuce ; si vous préférez commencer par un son plus neutre, utilisez le son d’un mantra, tel que le « OM ». Concentrez-vous sur votre respiration, puis sur le son OM, en essayant de le faire vibrer à partir de votre plexus solaire.
Sentez l’énergie qu’il dégage.
Habitez le son. Devenez, un, avec le son. Puis, essayez de prendre pour support un son de la vie quotidienne.

imagesLa recommandation du Dalaï Lama :
L’esprit est le pivot de nos vies. Discipliner l’esprit nécessite de dompter ses pensées, ses émotions et ses actions. Un esprit discipliné et bon induit des actes justes et sains.
Un esprit indiscipliné, négatif et égoïste génère des actions malsaines et injustes.

extrait du livre que je viens de publier: « 52 méditations…. » Editions Mango. A acheter facilement via Amazone

Meditation-nouvelle-couverture
Mon année méditation

belle route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.