S’accueillir : en chemin vers soi….

OUVRIR LA PORTE DE SON COEUR. copyright@catherine-barry.fr

« La souffrance mentale et affective que vous ressentez est un guide infaillible qui vous indique si ce que ce que vous vivez est juste ou faux. Comprendre le sens de ce que nous vivons permet d’apaiser et de dépasser la souffrance éprouvée, ce qui suppose de transformer la manière dont fonctionne votre esprit. » Le Dalai- Lama

Extrait de 108 perles de Sagesse du Dalai- Lama

Presse de la Renaissance)

Le début du chemin vers vous, vers une forme de joie spontanée qui vous permet d’expérimenter peu à peu une forme de paix intérieure, ce chemin, commence là où vous êtes, en vous établissant en vous-même, en vous accueillant tel que vous êtes, instant après instant. Sans rien refuser de ce que vous êtes. Ce ne sont ni les pensées et émotions qui vous scotchent dans le passé en vous figeant souvent, dans des moments douloureux, ni les projections illusoires, par définition, qui vous transportent dans un futur que vous rêvez et espérez meilleur, qui vous aideront à trouver ce qui est important pour vous, dans le moment.

Un mal-être partagé

Nous sommes tous en chantier. copyright@catherine-barry.fr

Si vous traversez des moments difficiles, sachez qu’ils sont partagés par une grande partie de la population, depuis que la Covid a bousculé nos manières de penser, d’agir, de nous positionner dans nos vies et la société. Selon une étude parue samedi 9 octobre, dans The Lancet, les cas de dépression et d’anxiété ont augmenté de plus d’un quart dans le monde en 2020 en raison de la pandémie due au coronavirus.

Un exercice facile à faire, pour vous apaiser

Si vous vous sentez seul pour traverser ces moments, partagez ce que vous ressentez sans tabou avec vos proches, mais sans vous poser comme victime, et imaginez avec eux des activités où vous vous retrouverez.

Vous pouvez également imaginer des activités à faire seul.

Ce qui importe ici est de poser des actions, d’ouvrir votre coeur sans peur, et d’éprouver de la gratitude pour votre envie de faire bouger les lignes de votre existence. Cette gratitude n’est ni puérile ni superficielle. Elle vous rappelle que vous êtes vivant et en lien avec vous-même et tout ce qui vous entoure.

À faire seul ou à plusieurs:

Posez vos mains paumes ouvertes sur les genoux.

Inspirez et expirez profondément.

Souvenez-vous d’un moment où vous vous êtes senti à votre place, heureux, épanoui

Percevez les odeurs, les sons, les couleurs, les ambiances, tout ce que vous avez éprouvé dans le moment.

Laissez venir un petit sourire, sans forcer, sur vos lèvres

Puis, à votre rythme, quand vous ressentez que c’est le moment, posez vos mains sur votre cœur. Et, « respirez » avec votre coeur et de toutes vos cellules. Vous êtes en vie. Ressentez cette énergie en vous. Soyez reconnaissant pour ce moment de plénitude avec vous-même que vous vous offrez.

Ressentez le pouvoir, la force, que cela vous donne et ancrez cette expérience dans votre corps . Là est votre place quand vous êtes situé en vous-même, sans rien refuser de ce que vous êtes.

-L’amour et la compassion chassent la peur de vivre car lorsque ces deux qualités de l’esprit se développent en nous, la confiance intérieure surgit et la peur disparaît. C’est notre esprit qui crée le monde dans lequel nous vivons.« 

108 perles de sagesse du Dalai Lama
Extrait de Sages Paroles du Dalai-Lama ( présentation ouvrage)

Prenez soin de vous avec bienveillance !

OFFRANDES copyright@catherine-barry.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.