Pour Dzogchen Ponlop Rinpotché, maître tibétain atypique: être bouddhiste au 21ème siècle, c’est d’abord être un rebelle

Depuis plus de 20ans que je navigue dans le milieu bouddhiste, c’est la première fois que je rencontre un maître tibétain atypique et attachant comme Ponlop Rinpotché. Fan de Rock et de séries américaines, curieux, spontané, ce maître tibétain à l’humour décalé et à l’esprit frondeur, possède une liberté de ton inattendue quand il nous invite à devenir des « Bouddha Rebelles *». Ses propos simples, directs, font voler en éclat les représentations naïves, teintées d’un exotisme désuet, que nous avons en général en Occident du bouddhisme et des maîtres, qui l’incarnent. Et, quel bonheur de constater qu’il est possible de transmettre cette tradition tout en l’affranchissant de ses ornements cultuels et culturels. 
La suite de l’article sur le site lepoint.fr
 
et, pour vous, amis fidèles de mon blog, un petit complément:
Les 10 clés du bonheur selon Ponlop Rinpotché :
1.    Remettre sans cesse en question ce en quoi nous croyons,
2.    Regarder avec lucidité la réalité,
3.    Prendre du recul pour insuffler de l’espace dans ce que nous vivons,
4.    Développer bonté, compassion et sagesse pour avancer joyeusement dans l’existence,
5.    Ne se fixer aucun but une fois pour toute,
6.    Devenir soi-même en prenant plaisir à ce sentiment complet d’espace, de joie, et d’ouverture que nous découvrons ainsi,
7.    Ne pas s’identifier à la souffrance pour ne pas en être les victimes,
8.    Faire preuve de vigilance pour ne rien laisser entrer dans notre esprit sans notre accord
9.    Ne pas oublier que la liberté est notre état naturel
10.Nous affranchir à chaque instant de l’ignorance

 Soyez heureux et faites en profiter les autres.... 


*« Le Bouddha Rebelle » : éditions Belfond. Sortie le 18 octobre 2012. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.