Expérimenter la confiance et la joie

imagesXLLX2D66« Tout ce qui vient à vous, vient à vous parce que vous l’avez attiré. Tout ce qui vient à vous, vient à vous comme un défi et comme une opportunité pour progresser. » Swami Prajnanpad
bonjour à tous,
comme convenu, voilà un exercice que vous pouvez faire pour retrouver confiance en vous et dans la vie et être heureux!
Respirez profondément
Quand vous êtes détendu et centré
Soyez pleinement dans le moment présent. Déployez votre attention, votre concentration, votre présence, votre vigilance, en unissant, en conscience, votre esprit et votre corps.
Corps et esprit sont liés, complémentaires, dépendants, le reflet l’un de l’autre. Travailler avec  l’un, c’est se connecter à l’autre, et vice versa, y compris quand vous ne vous en rendez pas compte.
Ressentir une plus grande confiance en soi, se connecter à cet immense pouvoir qu’elle représente, est un processus qui relie le corps et l’esprit. Le corps est la base à partir de laquelle vous pourrez déployer cette nouvelle force en vous…

BOUTON-ORPour que cela soit possible, vous devez commencer par adopter maintenant une vision globale de vous-même. Regardez-vous comme si vous étiez un observateur. Prenez conscience des différentes parties de votre corps. Scannez-le mentalement, de  la tête aux pieds. Examinez la manière dont « il se tient ». Sa position se répercute sur votre esprit et sur votre mental. Quoique vous fassiez, votre posture dit toujours beaucoup de vous.
Puis, les yeux toujours fermés, dirigez votre vue vers la pointe de votre nez.  Concentrer et diriger son regard canalise les pensées.
Inspirez, et expirez, ensuite plusieurs fois, en restant concentré sur le souffle. Visualisez-le aller de vos narines au ventre. Vous placez ainsi votre centre de gravité au milieu de l’abdomen, dans ce que les asiatiques appellent le hara. Cela vous donne une grande stabilité.
Grâce à cette posture, digne, droite, relaxée, ancrée, vos énergies circulent sans obstacle.
Détendu, vous parvenez à percevoir, sous les pensées et les émotions qui vous agitent habituellement, un autre aspect de votre esprit, plus spacieux, plus lumineux, plus clair, plus constant.
Restez ainsi quelques minutes.

Cambodge. photo Nicolas Cosmi
Cambodge. photo Nicolas Cosmi

Méditez maintenant sur les relations que vous entretenez avec vous-mêmes, sur votre capacité à lâcher-prise et à vous faire confiance.
Songez en détail à des situations où vous ne vous êtes pas fait confiance
Demandez-vous pourquoi ?  Que s’est-il passé ? Ne vous en voulez pas: la colère, la culpabilité, sont des poisons mentaux très puissants.
Aussi, cessez de vous faire du mal.  Posez un regard bienveillant, bon, compatissant sur vous.
Vous êtes ancré dans le moment présent. En lien par votre assise avec la Terre.  Et, par votre souffle, avec le ciel. Vous n’avez rien à craindre
Dans cet état de quiétude, méditez sur vos qualités, cela vous aidera à retrouver confiance en vous, à moins vous dénigrer, à vous respecter et vous aimer.   Et, n’oubliez pas, qu’il n’est jamais trop tard pour avoir confiance en soi.
Variante sur les rapports à soi : si cela vous est plus facile pour commencer, méditez sur la confiance en songeant à des modèles, à des exemples de personnalités, qui vous touchent… Méditer sur la vie de grands saints ou de sages qui nous ont précédés, est motivant. Essayez de leur ressembler, apprend à se faire confiance. Choisissez un personnage qui vous inspire tel que Milarépa, le Christ, Nelson Mandela. Songez à leurs efforts, à leur courage, à la discipline qu’ils suivirent pour se transformer intérieurement. Leurs exemples, inspirants, sont valables à toutes les époques.  Ils nous montrent  qu’il n’est jamais trop tard pour changer, évoluer, dès lors que nous le décidons. Et, que nous pouvons tous faire ce choix, de la confiance….
sans-xxtitreQuand vous sentez que vous avez progressé, que vous vous faites plus facilement confiance,  pour poursuivre sur cette voie, faites ensuite l’apprentissage de votre vulnérabilité. Cette pratique est fondamentale car s’éprouver vulnérable c’est, accepter ses fragilités.  C’est, s’autoriser à faire face, sans trembler, sans peur, sans se dérober, à ce qu’il y a de plus délicat en soi : sa douceur, sa générosité, ses limites, sa mortalité. Et c’est se faire confiance et avoir confiance en la vie pour accepter de se montrer vulnérable.
En vous établissant ainsi dans votre vulnérabilité, votre bonté, votre tendresse fondamentales, naturelles, vous vous éprouverez pleinement humain et vous découvrirez, en vous, une force, une stabilité, et une joie uniques et infinies qui ouvriront, sans peur, votre cœur à la réalité du monde.
Songez maintenant combien votre corps, votre personnalité, sont vulnérables, tendres, fragiles, soumis aux lois de l’impermanence. A  cette idée, votre plexus, votre ventre, se serrent peut-être. Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Notez mentalement les messages que vous adresse votre corps à ces évocations. Laissez se déployer en vous ce sentiment de vulnérabilité et, si c’est le cas, la peur, l’angoisse, que vous ressentez.  Si vous ne les entretenez pas, au bout d’un moment, ces sensations se transforment d’elles-mêmes et disparaissent peu à peu. Car, accepter et apprivoiser sa vulnérabilité ne rend ni fragile ni faible mais donne une grande force intérieure et un réel courage et une grande confiance, pour agir de manière juste, pour soi et pour les autres.  C’est pourquoi, il est essentiel que vous vous autorisiez à vous éprouver, vulnérable… Elle est la porte qui mène à la confiance en soi, en autrui, dans la vie. Aussi, éprouvez-la aussi souvent que possible.
Pour terminer cet exercice:  Laissez grandir une grande compassion en vous, vis-à-vis de vous-même. Elle vous accompagnera quand vous douterez. Eprouvez-la Elle est une force, votre force… Elle vous soutiendra pour faire face aux mouvements de votre existence;
imagesCABA1DOG
Tout est énergie en mouvement. Rien n’existe en soi. Rien ne dure.
Tout est déplacement, circulation, évolution, fluctuations, métamorphose, transformation, mutation,
Souvenez-vous, que derrière les apparences matérielles grossières, l’impermanence et le mouvement règnent en maître.
Cela vous aidera à restaurer vote confiance quand vous en manquerez.  Ne réfléchissez pas, regardez simplement mentalement les vagues d’énergie qui sont liées en vous à la confiance.  Regardez comment elles naissent, grandissent, se brisent, disparaissent.  Ces mouvements qui vous traversent, sont la vie même. Les suivre vous permet de libérer votre esprit de ses préoccupations. Vous adoptez de nouveaux comportements….Vous savourez pleinement chaque instant.Vous savez qu’aucun acquis n’est définitif mais en mutation et progression constante. Ce qui rend votre esprit ouvert, joyeux et créatif. Et, confiant
Soyez heureux
Belle route
En attendant, vous pouvez retrouver ce thème et l’approfondir dans mon dernier livre
sans-titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.