Découvrir, apprivoiser et aimer le monstre en soi…

La visite des monstres  c’est d’abord un livre et un artiste, Bruno Tyszler, tellement discret que vous ne le connaissez sans doute pas. Humble, rare, il dévoile dans son art une humanité délicate et authentique et nous offre à partager  les nuances infinies des êtres en quête de vérité et d’eux-mêmes.
Dans la visite des monstres, de nos monstres, Bruno Tyzler, exprime une quête bouleversante de vérité. Elle concerne les liens subtils et indicibles qui relient les êtres entre eux.
Que ce soit dans ses livres ou tableaux, Bruno Tyzler donne à voir la vérité de la réalité sans jamais chercher à éluder certains de ses aspects. Il accepte pleinement la douleur de certaines étapes de la transformation et cela se ressent dans son art.
Grâce à Bruno, on comprend qu’évoluer est un choix, un engagement, une responsabilité et une voie semée de joie et de tristesse. Et, que faire face à ses montres, c’est accepter pleinement et simplement ce que nous sommes.
Cette étape franchie, si nous observons à nouveau les 38 dessins de Monstres de Bruno Tyszler, tout est différent. Chacun d’eux, nous parle, nous touche bien plus encore que lors de notre première « visite ». Leurs yeux nous appellent, nous happent, nous obligent à aller plus loin dans la découverte de nous-mêmes et du regard que nous portons sur les autres.
Comment ne pas aimer ces (ses) monstres ?
Comment ne pas aimer les monstres des autres ?
Ils sont la vie même !
Je ne peux que vous recommander ce livre-méditation de Bruno Tyzler. Il faut prendre le temps de regarder en face chacune de ces figures du monstre, tantôt inquiétante, tantôt comique, pour découvrir ce qui se cache derrière elle, derrière la peur. Et, laisser son esprit chevaucher les citations de Yeats, Nietzsche, Marcel Proust, Robert Marteau, Boris Pasternak, Michel Cazenave, Rainer Maria Rilke, René Char, Aristote
 
Ce livre est accompagné de deux textes :
de la vie des monstres par La philosophe Ingrid Auriol.Ingrid Auriol, agrégée et docteur en philosophie, enseigne en classe préparatoire de Lettres à L
imoges. Helléniste et germaniste, elle se voue à l’étude des grands textes poétiques et philosophiques. Sa traduction du Traité de l’âme d’Aristote, précédée d’une introduction et accompagnée de notes, est parue en avril 2009 aux éditions Pocket. Elle a écrit sur la peinture en se tournant vers les œuvres de la Renaissance.
et, d’où vient le monstre par le psychanalyste Jean-Jacques Tyszler ainsi qu’un entretien avec Bruno Tysler. Jean-Jacques Tyszler est docteur en psychiatrie et psychanalyste, président de l’ALI (Association Lacanienne Internationale). Il collabore à la Revue Lacanienne et au Journal Français de Psychiatrie.
RV avec les monstres autour d’un colloque : la visite des monstres !
Participerons à ce colloque :
– Ingrid Auriol : agrégée et docteur en philosophie, enseigne en classe préparatoire de Lettres à Limoges. Helléniste et germaniste, elle se voue à l’étude des grands textes poétiques et philosophiques. Sa traduction du Traité de l’âme d’Aristote, précédée d’une introduction et accompagnée de notes, est parue en avril 2009 aux éditions Pocket. Elle a écrit sur la peinture en se tournant vers les œuvres de la Renaissance.
– Jean-Jacques Tyszler : Jean-Jacques Tyszler est docteur en psychiatrie et psychanalyste, président de l’ALI (Association Lacanienne Internationale). Il collabore à la Revue Lacanienne et au Journal Français de Psychiatrie.
– Michel Cazenave : écrivain, philosophe et poète, directeur du CEFRI-Jung (Cercle Francophone de Recherches et d’Information)
– Fabrice Midal : enseignant de méditation bouddhiste et auteur d’une douzaine d’ouvrages sur l’art, la poésie et la méditation.
Samedi 7 janvier 2012, de 15h à 18H Institut Hongrois, 92 rue Bonaparte, 75006 Paris, Métro Saint Sulpice. Entrée gratuite mais inscription obligatoire auprès de Marie-Laurence Cattoire : marie-laurence@cattoire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.