Comment relancer notre énergie ?

Comment relancer notre énergie dans le corps et l’esprit pour se sentir vivant et accéder à ses ressources ?

La peur d’un conflit mondial, l’inflation qui galope en contraignant la plupart d’entre nous à adopter une autre approche de la consommation, la politique qui malmène nos attentes et convictions, les questions environnementales, les inégalités qui se creusent …, imposent un  changement de paradigme. Mais, nous ne savons pas comment y faire face, le penser, et participer à l’élaboration d’un monde que l’on voudrait tous, de manière souvent utopique, plus égalitaire, moins polluant, plus respectueux des personnes, etc. En consultation, mais aussi autour de nous, de nombreuses personnes sont inquiètes, tristes, déprimées. D’autres développent des comportements addictifs. D’autres encore se sentent abandonnées, isolées, seules au monde. Et, nous nous sentons démunis.

Tout processus de transformation et toute quête de sérénité commence toujours par soi-même.

Comme le dit Sa Sainteté le dalaï-lama que j’ai eu la joie de rencontrer très souvent : « Le Vrai Bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous. » Ce qui signifie que nous devons d’abord commencer « à faire » sans attendre que les autres « fassent ». Qu’il en soit ainsi, est une grande chance et nous procure beaucoup de force. Nous pouvons en effet tous agir humblement, au quotidien, en fonction des circonstances et en nous y adaptant. Ce qui signifie que nous devons d’abord commencer « à faire » sans attendre que les autres « fassent ». Et, c’est une grande chance. Nous pouvons agir humblement, au quotidien, en fonction des circonstances et en nous y adaptant. C’est une chance et une force.

« Le Vrai Bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous. »
Tenzin Gyatso. 14ème Dalai Lama
Tweet

La transformation mobilise, fluidifie, réactive, nos énergies.  

Nous ne pouvons pas nous transformer, nous connecter au vivant, « marcher avec la vie », sans vivifier nos énergies. Notre corps fonctionne comme un moteur à essence. Sans combustible, il n’avance pas.

.

Comment la transformation relance-t-elle notre énergie dans le corps et l’esprit ?
Elle le fait d’une part, en nous connectant au formidable réseau énergétique constitué par nos environnements. Ce qui nous donne accès à une variété incroyable de ressources, dont nous ignorions tout, jusqu’alors. Et, elle le fait, ensuite, d’instant en instant. Contrairement au  passé et au futur qui sont deux temps de fixation des souffrances, dans les pensées, les émotions, la volonté et la conscience, l’instant est le seul moment du temps, où l’énergie circule et se transforme librement. 

Transformation Catherine Barry Editions Jouvence

Comment l’énergie agit-elle ensuite dans le corps ?

Ça fonctionne comme un jeu de dominos. Dans le corps, tout est en lien, à différents niveaux : le cerveau, l’inconscient, le système nerveux profond, les organes, les émotions, les hormones, les pensées. Quand on bouge l’énergie d’un élément, ici le symptôme principal dont on s’occupe, cela débloque, en même temps, d’autres plans, en nous, mais aussi autour de nous. Cet « « autour de nous » est très important à prendre en compte, dans le processus de la transformation. Nous sommes des êtres en relations. Nous sommes en lien avec les autres et tout ce qui nous environne. Par exemple, les énergies de la lumière, du souffle, de la terre, des océans. Ces énergies participent donc, également, à nos transformations énergétiques. Le processus énergétique de la transformation prend en compte ces influences et interactions. C’est l’une de ses spécificités.

Pour faire tomber, le 1er domino, pour lancer le mouvement de l’énergie dans le corps, on s’appuie sur l’un des leviers énergétiques qui est bloqué dans le moment. Cela peut-être une peur, une émotion, une souffrance, ou une métaphore qui lui est associée. Peu importe… Dès que l’on se connecte, que l’on rentre en rapport avec l’un de ces leviers, cela induit un mouvement qui correspond à la fameuse pichenette que l’on donne sur le  1er domino pour ébranler, l’ensemble du jeu. Dans le corps, cela fait bouger l’’énergie bloquée, en changeant sa polarité. Sa polarité change. Cela se fait tout seul. C’est automatique.

Transformation Catherine Barry Editions Jouvence

Je conclurai avec cette citation de François Roustang :

« Pour retrouver le goût de vivre, il faut donner la parole à son corps. Sentiments, émotions ou souvenirs ne sont que des témoins d’un passé déjà mort. Ils ne sont que des fardeaux qui entravent notre marche, parce qu’ils reflètent nos habitudes. Il ne s’agit pas de réduire les émotions au silence, mais de les conduire peu à peu à rejoindre le silence dont elles sont sorties. Dès que l’on accepte de perdre le contrôle, l’énergie revient. »

Soyez heureux et faites-en profiter les autres 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.