contact@catherine-barry.fr

Le Dalai Lama repart en Inde : souhaitons que sa Sagesse soit durablement contagieuse….

 

bonjour à tous,

Si vous n’avez pas croisé durant son séjour en France le Prix Nobel de la Paix et que vous le regrettiez, regardez ses interventions et ses enseignements en vidéo notamment sur Dailymotion.  Le net est devenu une ressource fantastique pour pouvoir retrouver et vivre, de tels moments d’exception. Aussi, n’hésitez pas, que ce soit les vidéos intégrales de l’enseignement et de la conférence publique à Strasbourg ou des extraits de ses interventions à Paris, découvrez la sagesse exceptionnelle de cet homme quand il parle des émotions, de la compassion, des jeunes, de l’environnement, de la non-violence, de la nature de l’esprit, des migrants….. et, plongez instantanément au cœur de cette atmosphère chaleureuse et bienveillante unique qu’il installe dès qu’il commence à s’exprimer. Une ambiance où les moments de grands sérieux alternent avec des instants très drôles, en nous procurant un sentiment de joie rare qui éclaire et illumine le quotidien.

issssssssssssssmages

Parmi les questions abordées :

– l’éducation des jeunes : LE sujet prioritaire pour sa Sainteté. Changer le monde ne peut que se faire qu’en changeant d’abord soi-même. Et,  cela s’apprend dès le berceau.

-Le dialogue inter-religieux : il est au centre de ses préoccupations depuis 1975. Il n’a donc pas attendu comme certains le disent que le sujet soit à la mode. L’amour, le partage de valeurs séculières laïques universelles, la tolérance, le respect, la compréhension de l’autre et de sa tradition y compris dans ses différences….. Tout cela, manifeste sa compassion en action.

sanscc-titre

– la méditation de la Pleine conscience : à la mode certes mais qui ne représente pas grand-chose de la tradition bouddhiste telle qu’elle est véhiculée en occident. il recommande la méditation analytique basée sur la raison et la connaissance.

-les rituels. Plus que d’effectuer des rituels, ce qui compte selon lui est de réfléchir, d’analyser : méditation analytique pour comprendre ce qu’est la nature fondamentale de notre esprit, notre mental, le non soi, la vacuité, l’interdépendance…. et suite à ces méditations, de pratiquer la bonté, l’amour, la compassion, …., en se mettant à la place de l’autre, des autres. Se mettre à la place de l’autre, c’est devenir lui symboliquement et cesser de le juger, de le condamner, de vouloir le changer malgré lui. Nous n’acceptons pas qu’un autre pose des jugements sur nous et veuille nous modeler à son image, alors pourquoi le faire pour les autres…..

imagesbqf14v5q

– l’environnement : sujet ô combien préoccupant pour la survie de l’humanité dont nous sommes tous responsables.

– le terrorisme : parler de terrorisme bouddhisme, juif, islamique est un non-sens et discrédite l’ensemble des fidèles de ces traditions. Il convient de parler de terrorisme sans autre qualificatif et traiter les raisons de ces comportements.

– le sens de la responsabilité universelle….

-de cesser de croire naïvement dans des soi-disant maîtres et lamas dont les attitudes ne sont pas conformes aux enseignements…  ETC….

imageschptre10

Quelques maîtres-mots :

– éduquer les enfants à adopter une autre vision du monde afin qu’ils deviennent plus facilement de meilleurs  êtres humains,

– être responsable, pleinement, de ses pensées, actions, paroles

– développer des qualités humaines fondamentales universelles : l’amour, la bonté, la compassion, l’humilité….

– pratiquer la médiation analytique pour comprendre ce qu’est notre vraie nature : vacuité, interdépendance, loi de cause à effet, impermanence…

– faire un travail intérieur qui concerne le mental et les émotions et prendre soin de soi , c’est la base du bien-être

images46ai80lw

 

Pour la petite histoire : c’est vrai, tous ceux qui le suivent, le croisent, le rencontrent, sont enthousiastes. Sa Sainteté représente ce que nous pouvons devenir fondamentalement. Il est, dans nos pays, un « saint » moderne. Nous avons envie de lui ressembler. Son rayonnement, sa présence, nous permettent de penser que le bonheur ou du moins la paix intérieure peut-être de ce monde ; qu’elle est à notre portée…

MAIS tout cela n’est pas magique. Très nombreux sont ceux qui croient que le simple fait de le côtoyer, de l’écouter, va leur donner le pouvoir de changer leur vie en un clin d’œil.

Le croire est faux et vrai  à la fois. C’est faux car comme le rappelle régulièrement le Dalai Lama : c’est grâce à plus de 55 ans de pratique assidue qu’il a acquis une plus grande maîtrise de ses émotions et de ses pensées. C’est vrai car sa simple présence, ses paroles, peuvent donner, sur le moment, une motivation unique à faire les choses ; mais cela ne dure pas si vous n’êtes pas accompagné.

san-s-titre

Alors, oui, la sagesse du Dalai Lama est contagieuse, mais pas très longtemps si vous vous contentez de l’écouter et que vous ne pratiquez pas.

Alors, oui, nous pouvons transformer cette influence ponctuelle en des myriades d’étoiles, de petites réalisations intérieures qui éclaireront notre quotidien SI nous nous efforçons instant après instant de mettre en pratique ce qu’il nous enseigne et transmet.

Alors, oui, cet homme, car c’est un homme, nous montre un chemin que nous pouvons suivre et c’est pour cela que, plus qu’un mythe, un saint, un demi-dieu que nous vénérons, il est d’abord comme il le dit lui-même, notre frère !

cccimages

Alors, oui, nous pouvons être frères comme il le préconise, ce qui donnera à nos vies plus de sens et de saveur. Mais cela ne se décrète pas, cela se vit et s’incarne au quotidien dans des actions sans éclat….

Belle route frères et sœurs !

sasssns-titre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *