contact@catherine-barry.fr

La méditation pour apprendre d’abord à s’aimer

Bonjour

La méditation n’est pas un processus magique qui va vous conduire  à réaliser un  bonheur béat. Bien au contraire. La méditation aide à développer clarté, lucidité, patience, empathie, compassion, générosité, ouverture à ce qui est et à l’autre, …., en permettant de se centrer, d’être présent à soi-même, et à devenir de plus en plus libre des besoins, des comparaisons, des désirs qui nous taraudent habituellement. Grâce à elle, nous découvrons ainsi les richesses incroyables de la vie et du monde. A condition de se concentrer d’abord soir soi, rien que sur soi….. et de cesser de se mêler des affaires de nos proches…..

Très souvent, la plupart des pratiquants méditent pour être mieux « dans leur peau » ( c’est un aspect mercantile de la méditation), être de meilleures personnes, mieux se comporter envers autrui, moins réagir émotionnellement avec leurs proches…. Mais, en procédant ainsi, ils inversent le sens naturel  du mouvement de la méditation qui apprend à regarder d’abord en soi, en vérité, en amour, avant de pouvoir aider ou aimer les autres et s’intéresser sans pathos aux « affaires » du monde. Et, cela fait toute la différence.

 

Comme le dit en substance le Dalai-Lama, la 1ère étape est d’admettre que nous ne sommes pas des supers-héros de la transformation intérieure et de se comporter comme des égoïstes intelligents. Ce qui signifie: agissez d’abord égoïstement pour vous faire plaisir, être heureux, vous épanouir, vous faire du bien….. tout en respectant les autres …… Libérez-vous des croyances liées aux dictât moraux ou  aux préceptes religieux qui vous guident dans votre quotidien, sans que vous le perceviez, et le mouvement vers les autres se fera ensuite spontanément. Si vous agissez autrement en pensant que cela vous sauvera de votre égoïsme, vous ne ferez que renforcer  votre colère, votre ressentiment, votre culpabilité, votre peur de ne pas arriver à devenir cet être « fantastique » auquel vous aspirez, etc, etc…..

 

Pour vous aider à faire ce retournement intérieur qui  va, souvent, à l’encontre de ce que préconise la société, je vous propose de Méditer sur le mouvement, l’Impermanence et  donc sur le lâcher-prise :

 

  • Le principe : Tout est énergie en mouvement. Rien n’existe en soi. Rien ne dure. Tout est déplacement, circulation, évolution, fluctuations, métamorphose, transformation, mutation, atemporalité. Quand ce n’est plus le cas, il y a mort. L’Asie pense l’existence en fonction de cette mécanique. L’occident selon l’identité conférée aux personnes et aux choses. D’un côté, il y a fluidité, changement et incertitude joyeuse quant au devenir des concepts, des idées, des énergies, de ce qui est visible et invisible. De l’autre, immobilité, et inscription dans une temporalité fixe. Ces deux aspects se complètent mais nous n’en tenons pas suffisamment compte dans nos vies quotidiennes.  Pour cet exercice, nous nous intéresserons au mouvement et à ses évolutions. Souvenez-vous, tout d’abord, que derrière les apparences matérielles grossières, l’impermanence et le mouvement règnent en maître. Ne pas en prendre acte, c’est refuser la réalité intrinsèque de l’existence. L’admettre, c’est voir, accepter et accompagner le mouvement afin de participer, en conscience, à son élaboration et à sa transformation. Ce qui permet de lâcher-prise de plus en plus spontanément vis-à-vis des attentes, espoirs, idées préconçues, peurs, émotions conflictuelles, qui nous empêchent de vivre le moment présent.

La méditation que je vous propose ici apprend à ne pas solidifier, entretenir, ou amplifier les pensées et les émotions mais à accompagner leur déplacement dans l’esprit, SANS LES RETENIR. Pour cela, adopter une position de témoin, neutre, suffit pour agir dessus. La physique quantique a montré que le simple fait de placer un observateur dans un système, transforme les mouvements, sans que la personne intervienne. C’est de cela qu’il s’agit ici, apprendre à suivre les mouvements des pensées et émotions, de loin, afin de  les laisser évoluer dans une direction différente, sans les retenir. C’est une manière de les libérer de l’emprise de votre mental.

 

La méthode :  Fermez les yeux. Choisissez sur l’écran de votre esprit, un mouvement que vous allez suivre sans vous identifier à lui. Un peu comme si vous l’observiez par le biais d’un microscope ou d’une loupe, ou si vous regardiez, de loin, ce qui se passe dans l’esprit d’une autre personne.Observez en détail les ramifications du mouvement visualisé et voyez comment il agit en vous et par vous. Ne réfléchissez pas, regardez simplement les vagues d’énergie que sont vos pensées et émotions. Elles naissent, grandissent, se brisent, disparaissent  SI VOUS NE LES RETENEZ PAS EN VOUS IDENTIFIANT A ELLES . Ces mouvements qui vous traversent, sont la vie même.  Nous sommes tous traversés par eux. Les suivre vous permet de libérer votre esprit de ses habitudes et de ses enfermements. Vous laissez de côté, vos anciennes préoccupations. Vous adoptez de nouveaux comportements, vous acceptez que rien ne dure, que rien ne soit stable,  et vous éprouvez la douceur de vous sentir libre de toute saisie. Tout est impermanent, ce qui se passe en vous et dans votre esprit également. Alors pourquoi vouloir croire ses pensées, ses émotions et se laisser embarquer dans des scénarii douloureux?

Faites l’exercice en savourant l’instant. Encore et encore…. Cela rendra votre esprit ouvert, joyeux et créatif.  Allez, dansez avec  et sur les vagues des pensées et des émotions de  votre mental… devenez en libre….. Soyez le mouvement de la vie en vous, en confiance, en amour, et découvrez combien le monde est serein quand on ne se retient à rien, que l’on ne s’attache à aucune croyance.

 

L’éveil à la réalité, vous attend

Belle route

 

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *